AJEFO - Association des Juristes d’Expression Française en Ontario

Promouvant la cause francophone en Ontario pour 40 ans


En tant que Canadiens, nous sommes fiers de notre diversité culturelle, en particulier notre diversité linguistique.

Depuis le début de la Confédération canadienne, nos dirigeants ont remarqué que le fédéralisme canadien peut seulement être soutenu si chaque citoyen se sent représenté et entendu. La population francophone au Canada connait très bien les conséquences quand ceci n’est pas le cas.

Cependant, la lutte pour les droits linguistiques continue, et le système juridique n’est pas exclu.

Plusieurs projets de loi sont uniquement disponibles en anglais. Par exemple, la Loi constitutionnelle de 1867 est officiellement reconnue seulement en anglais, présentant plusieurs obstacles.


L’ Association des juristes d’expression française de l’Ontario – autrement connu comme l’AJEFO - n’est pas seulement témoin a cette lutte, mais joue un rôle actif dans l’avancement de la cause francophone dans le système judiciaire en Ontario et au Canada.

L’ AJEFO est un regroupement de juristes francophones et francophiles en Ontario, qui ont comme but de promouvoir le français dans la profession juridique, ainsi que fournir des formations professionnelles pour leurs membres.


Me Marc Sauvé, Président de l'AJEFO

L’année 2020 ne représente pas seulement l’ère de la pandémie, mais une nouvelle époque pour l’AJEFO avec Président Me Marc Sauvé, qui fut récemment élu avec la tâche de diriger l’AJEFO dans un univers virtuel.

"Nous disons ‘juristes’ parce qu’on ne représente pas seulement les avocats francophones et francophiles, mais aussi des juges, des parajuristes, et des étudiants en droit, qui ont tout un rôle important dans notre système judiciaire" dit Me Sauvé.

Il y a plusieurs avancements dans la cause des droits linguistiques qu’on peut attribuer aux efforts de l’AJEFO, en particulier l’accès à la justice en français.


"L’un de nos programmes les plus récents dont nous sommes fiers c’est le CIJO" , remarque Me Sauvé.


Le CIJO ou le Centre d’Information juridique de l’Ontario, fournit des services d’information juridique et d’orientation aux résidents de l’Ontario. Un justiciable anglophone ou francophone peut rencontrer un avocat gratuitement pour 30 minutes et recevoir des informations juridiques pour les aider à naviguer le système juridique.

L’AJEFO fournit plusieurs ressources qui sont gratuitement disponibles pour les francophones et francophiles œuvrant dans les provinces et territoires de common law, tel que Cliquez Justice et Jurisource.

Bien que beaucoup de progrès s’est accompli, il y a encore plus à faire.

D’après Me Sauvé, l’AJEFO veut intervenir davantage dans des causes de droits linguistiques :

"Par le passé, nous sommes intervenus dans plusieurs causes devant les tribunaux. Je veux renforcer notre rôle comme intervenant pour promouvoir l’accès à la justice en français, pas seulement en Ontario, mais dans d’autres provinces et territoires."

Récemment, l’AJEFO et les autres AJEF du Canada ont réclamé une victoire pour la réforme de la Loi sur le divorce lorsqu’elle est devenue plus accessible à la population francophone.

En 1998, un Comité mixte spécial sur la garde et le droit de visite des enfants a proposé qu’on codifie l’option d’avoir une procédure de divorce en anglais et en français :

"Le Comité est d'avis qu'étant donné que la Loi sur le divorce régit tous les divorces au Canada et que l'on trouve partout au pays des Canadiens dont la langue de choix est soit le français soit l'anglais, les services des tribunaux en matière de divorce devraient être offerts dans les deux langues officielles partout au pays."

Vingt-et-un ans plus tard, en 2019, l’AJEFO et la FAJEF a pu réaliser leurs désirs dans l’adoption du projet de loi C-78. Aujourd’hui, la Loi sur le divorce permet à tous de procéder en français ou en anglais, partout au pays.

Pour l’avenir, Me Sauvé veut aussi étendre la portée de l’AJEFO :

"Nous avons comme but d’augmenter notre membriété. Présentement, nous avons plus de 1000 membres, mais il y a plusieurs juristes francophones et francophiles qui pourraient se joindre à nous pour militer pour l’accès à la justice pour tous."

"Faire justice est bien; rendre justice est mieux." - Victor Hugo


(Read in English)

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez visiter : AJEFO


Vous pouvez suivre l'AJEFO sur:

Twitter

Facebook

Linkedin

YouTube